Maïs, des grains en or « magiques »

Nous pouvons manger du maïs toute l’année, mais celui qui vient sur nos tables à la fin de l’été est le plus savoureux et le plus sain.
Lorsque le maïs bouilli ou cuit au four sent le coin des rues dans la deuxième partie de l’été, peu de gens peuvent résister à cette délicieuse collation de leurs pieds. Le « maïs » populaire, bien sûr, se mange sous forme de farine de maïs, sous forme de polenta à la hauteur de nombreux plats continentaux et méditerranéens, ou comme pain de maïs copieux, on grignote du pop-corn « infectieux », ou on mange un petit-déjeuner sain de cornflakes mélangés avec du lait ou du yaourt et enrichis de divers additifs, tels que du chocolat, des fruits, etc., et il existe de l’huile de maïs, aux propriétés nutritionnelles très similaires à celles du soja, elle est donc souvent utilisée pour les salades et les grains de maïs en conserve.

Le maïs est une céréale dont nous disposons toute l’année, mais c’est la fin de l’été qui est la plus savoureuse et la plus nutritive. De plus, le maïs est extrêmement sain; Il est riche en fibres qui abaissent le cholestérol sanguin, en acide folique utile pour le système sanguin, en vitamines, en glucides… La
cuisson ou la cuisson le rend encore plus sain, car il libère des molécules qui protègent l’organisme des effets néfastes des radicaux libres.

Pourtant, le maïs présente également des inconvénients mineurs; il ne contient pas de lysine et de tryptophane, deux acides aminés essentiels, il est donc bon de le consommer avec des légumineuses, afin que le corps reçoive suffisamment de protéines et de minéraux.
Et la valeur nutritionnelle du pain de maïs augmente considérablement si on y ajoute un peu de farine de soja.
Un bon exemple d’une combinaison de maïs et de légumineuses est une salade avec du maïs, des lentilles et de la ciboulette.

Uncategorized