Le zinc contre le rhume

Le zinc agit de deux manières : il menace la capacité des rhinovirus, qui sont responsables d’environ 80 % des rhumes, à se multiplier et empêche ces virus de se coller aux membranes cellulaires et de provoquer ainsi une infection. Chez les sujets qui en buvaient à titre préventif, le zinc s’est également avéré excellent car un faible pourcentage de ces personnes est tombé malade pendant la saison des infections respiratoires. Si vous voulez être en bonne santé pendant l’hiver, mangez des aliments riches en zinc. Il est important de savoir que les sources naturelles de zinc sont le bœuf, la dinde, le thon, les abats, la levure de bière, le soja, les graines de citrouille, le fromage, les pois, les crustacés et les crabes. Le zinc affecte le travail des enzymes, dont certaines agissent dans les cellules du système immunitaire. Il stimule la formation de globules blancs dans la moelle osseuse et, en même temps, la maturation des lymphocytes T. Ils sont nécessaires pour que le corps se défende contre les germes. Outre, le zinc prévient l’inflammation et supprime les virus. Il ne permet pas aux virus des éternuements de se multiplier et de pénétrer dans la membrane muqueuse des voies respiratoires dans le corps. Si vous fournissez au corps du zinc, vous pouvez soulager les symptômes d’un rhume et vous récupérerez plus rapidement.

Remèdes naturels