Le sélénium : origine et vertus

Le sélénium est une plante herbacée vivace, originaire de Perse, d’où il est répandu dans toute l’Europe. Il y en a beaucoup en France, en Italie et en Allemagne. Dans notre pays, en tant que plante potagère parfumée, il est cultivé dans les jardins et les cours. A des fins médicinales, l’huile essentielle de la racine, racine, fruit, feuille est utilisée, et moins souvent la pousse verte, c’est-à-dire la plante elle-même. Toutes les parties du sélénium contiennent de l’huile essentielle, mais en quantités différentes. Cependant, le plus important est l’huile essentielle de la racine. Il se compose principalement de phtalides, en plus desquels il contient également des composés de terpinéol, de carvacrol et de sesquiterpène. En plus de l’huile essentielle, la racine contient également des coumarines, des furanocoumarines, des acides phénolcarboxyliques libres, des glucides, ainsi que des acides malique, angélique et caféique. selon les recommandations d’une commission allemande, l’utilisation de racines et de feuilles de sélénium est justifiée dans les infections urinaires et en présence de sable et de calculs dans les reins et la vessie. Cette plante a un effet diurétique prononcé (miction abondante), on la retrouve donc dans divers mélanges de thé à effet diurétique. Bien que le sélénium n’ait pas d’effet antimicrobien prononcé, il est également utilisé en « thérapie de rinçage »: en raison de son effet diurétique, il entraîne une augmentation de la production d’urine et des mictions fréquentes. Cela réduit la possibilité que des bactéries pathogènes se fixent aux parois des voies urinaires et forment des colonies, et réduit leur concentration par unité de volume d’urine. Bien que le sélénium n’ait pas d’effet antimicrobien prononcé, il est également utilisé en « thérapie de rinçage »: en raison de son effet diurétique, il entraîne une augmentation de la production d’urine et des mictions fréquentes. Cela réduit la possibilité que des bactéries pathogènes se fixent aux parois des voies urinaires et forment des colonies, et réduit leur concentration par unité de volume d’urine. Bien que le sélénium n’ait pas d’effet antimicrobien prononcé, il est également utilisé en « thérapie de rinçage »: en raison de son effet diurétique, il entraîne une augmentation de la production d’urine et des mictions fréquentes. Cela réduit la possibilité que des bactéries pathogènes se fixent aux parois des voies urinaires et forment des colonies, et réduit leur concentration par unité de volume d’urine.

Pour la plupart des gens, l’utilisation de racines et de feuilles de sélénium est considérée comme sûre. Cependant, chez les personnes hypersensibles, cela peut entraîner des symptômes de réactions allergiques. Aussi, en raison de la teneur en furanocoumarines et coumarines, il existe une possibilité de photosensibilisation, il est donc souhaitable que ceux qui prennent des produits à base de sélénium, et surtout ceux à peau extrêmement claire, ne s’exposent pas au soleil. Les préparations à base de sélénium sont déconseillées aux patientes sous traitement anticoagulant, ainsi qu’aux femmes enceintes et allaitantes.

La racine et la feuille de sélénium sont utilisées pour faire du thé. Habituellement, une cuillère à café est versée sur de l’eau bouillante, laissée couverte pendant quelques minutes, puis filtrée. Il se boit trois à quatre fois par jour.

La racine de sélénium est très développée, verticale, longue de 40 à 50 centimètres et fusiforme. La première année, la plante forme une rosette de grandes feuilles, et la deuxième année et plus tard, un arbre tubulaire ramifié, qui mesure souvent plus de deux mètres de long. Les feuilles mesurent de 50 à 60 centimètres de long, disposées alternativement, glabres, brillantes et à double plume. L’inflorescence est un bouclier complexe, où les boucliers sont multicolores et les fleurs sont bisexuées et jaunes. Le fruit est un schizocarpium aplati, de couleur jaunâtre-foncé. Les graines conservent leur germination pendant deux ans.

Le sélénium est une plante aromatique préférée, aussi bien dans notre pays qu’en Europe. Les parties de la plante ont un goût caractéristique et agréable, elles sont donc principalement utilisées comme épice, dans la production de boissons alcoolisées et dans l’industrie alimentaire. Le goût caractéristique des cubes « maggi » provient du sélénium.

Remèdes naturels