Le brocoli contre l’inflammation de la vessie

Le brocoli n’est pas très courant sur notre menu, principalement parce que nous ne connaissons pas ces légumes. Cependant, il ne serait pas mal de le consommer plus souvent, car il est très sain, et la préparation du brocoli n’est pas plus difficile que la préparation du chou-fleur. Le brocoli peut également être particulièrement bénéfique pour les femmes, en raison d’un problème féminin. Le brocoli s’est avéré très efficace pour prévenir l’inflammation des voies urinaires. L’inflammation des voies urinaires est un problème qui affecte si souvent certaines femmes qu’elles apprennent à vivre avec – mais ce n’est pas une maladie avec laquelle, une fois qu’elle vous frappe, vous devez vivre avec. C’est une maladie qui peut être guérie avec succès avec des antibiotiques (bien sûr, pas n’importe lequel, mais ceux prescrits par un médecin à base d’antibiotiques – il n’est pas rare que le même antibiotique vous ait aidé de manière phénoménale la dernière fois que vous avez eu une inflammation des voies urinaires la prochaine fois ne pas fonctionner du tout). Le problème avec l’inflammation des voies urinaires est que la maladie peut revenir. Eh bien, c’est là que le brocoli peut être très utile – en prévention. Les médecins suggèrent aux femmes qui souffrent souvent de cette maladie désagréable, parfois très douloureuse, de manger 200 à 300 grammes de brocoli cuit chaque jour. Le brocoli contient des glucoinolates – ce sont des ingrédients végétaux secondaires qui détruisent les bactéries dans la vessie. Deux cent à trois cents grammes de ce légume contiennent 43 milligrammes de glucoinolate, largement suffisant pour “l’entretien régulier” de la vessie. Le brocoli contient des glucoinolates – ce sont des ingrédients végétaux secondaires qui détruisent les bactéries dans la vessie. Deux cent à trois cents grammes de ce légume contiennent 43 milligrammes de glucoinolate, largement suffisant pour “l’entretien régulier” de la vessie. Le brocoli contient des glucoinolates – ce sont des ingrédients végétaux secondaires qui détruisent les bactéries dans la vessie. Deux cents à trois cents grammes de ce légume contiennent 43 milligrammes de glucoinolate, assez pour “l’entretien régulier” de la vessie.

Ne vous y trompez pas : vous ne pouvez pas guérir le brocoli d’une inflammation préexistante avec le brocoli. Cependant, si vous avez des problèmes d’immunité affaiblie et que vos voies urinaires sont le plus souvent endommagées, le brocoli peut être un allié précieux qui empêchera une nouvelle infection de se produire.

Remèdes naturels