Le zinc est un puissant combattant contre le rhume

Bien que le zinc soit utilisé depuis des années dans la prévention et le traitement du rhume et de la grippe, les scientifiques ont maintenant officiellement confirmé les effets bénéfiques de ce métal. La prise de zinc sous forme de sirop ou de pastille raccourcit considérablement la durée d’un rhume et atténue les symptômes des infections respiratoires, ont conclu les chercheurs. Le zinc agit de deux manières. Premièrement, il menace la capacité des rhinovirus, qui sont responsables d’environ 80 pour cent des rhumes, à se reproduire. Deuxièmement, le zinc empêche ces virus de se coller aux membranes cellulaires et de provoquer ainsi une infection. 

Chez les sujets qui en ont bu à titre préventif, le zinc s’est également avéré excellent car un faible pourcentage de ces personnes est tombé malade pendant la saison des infections respiratoires. Cependant, les scientifiques ont averti que le zinc ne devrait pas être utilisé sous forme de sprays nasaux, car une utilisation prolongée peut endommager l’odorat. Le zinc dans l’alimentation a des amandes dans la viande, etc. Les experts recommandent de consommer au moins 10 à 15 milligrammes de zinc par jour. Les besoins en zinc dépendent également de facteurs individuels, tels que l’âge, le sexe et la condition physique. Pendant la menstruation, une femme perd également des substances minérales. Au cours de cette période, elle doit donc porter une attention particulière à l’apport de suffisamment de zinc dans son corps avec de la nourriture. Les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les malades chroniques ont besoin de 25 milligrammes par jour. 

Les athlètes ont également besoin de plus de zinc, car ils perdent un à 1,2 milligramme de ce minéral avec un litre de sueur. Des quantités assez importantes de zinc sont nécessaires pour augmenter la masse musculaire. Comme le corps ne crée pas de réserves de zinc, il y a peu de possibilité de surdosage.

 

Remèdes naturels