Chicha charbon naturel danger

Chicha charbon naturel danger

Chicha charbon naturel danger
Chicha charbon naturel danger

Il s’agit désormais d’un vrai objet de consommation, souvent utilisé entre amis, mais qui comporte des risques pour la santé.

Le narguilé, appelé aussi chicha (ou shisha) en France et dans plusieurs pays du Maghreb, désigne une grande pipe à eau qui sert à fumer le tabac, principalement au Moyen-Orient et en Asie. Plusieurs parties composent la chicha : la cheminée, le bol supérieur, le corps ou réservoir, la pipe immergée et le tuyau.

Le narguilé, qui s’utilise avec du tabac aromatisé (menthe, pomme, fraise, etc.), séduit de plus en plus, en privé.

Utilisation de la chicha

Suite à la loi interdisant de fumer dans les lieux publics, l’utilisation du narguilé a changé. Désormais, la chicha a élu domicile chez les particuliers, et agrémente de plus en plus de soirées entre amis. D’ailleurs, des boutiques en ligne se sont spécialisées dans le narguilé. Pour 50 euros, tout le monde peut s’en procurer un. Certaines boutiques misent également sur l’ambiance propre à son utilisation, avec vente d’instruments de musique ou de jeux de société. Une vraie culture du narguilé semble s’être développée.

Engouement pour cet objet

Le narguilé est devenu un véritable objet de consommation. Quoique très attaché à la culture arabo-musulmane, on le retrouve désormais dans les cafés non orientaux. La chicha, depuis une décennie, a été l’objet d’un réel engouement, à l’échelle planétaire. D’abord prisée dans les pays arabes, comme au Maroc – où elle ne fait partie du patrimoine –, la chicha a ensuite été adoptée en Amérique et en Europe. Pour certains, le narguilé est même considéré comme un objet sacré, qui fait partie du patrimoine de leur pays. En France, c’est surtout son aspect convivial qui séduit, malgré les risques que cela représente pour la santé.

Dangers du narguilé sur la santé

En moyenne, une cinquantaine de bouffés de narguilé équivaut à quarante cigarettes. La chicha – forte en monoxyde de carbone – expose à un tabagisme passif intense. La fumée de narguilé ne contient pas plus de substances toxiques que celle de la cigarette, cependant la volute de fumée s’avère plus importante.

Selon une étude, une séance de 45 minutes délivre 2 fois plus de monoxyde de carbone, 3 fois plus de nicotine, et jusqu’à 20 fois plus de goudron qu’une cigarette.

De nouveaux narguilés existent, moins novices. Ils ne contiendraient pas de tabac, mais de la mélasse, ainsi que de la pulpe de fruits. Cependant, le charbon – substance toxique – reste présent.

De plus, le passage du tuyau d’une bouche à l’autre favoriserait la transmission de maladies contagieuses telles que la tuberculose ou l’hépatite. Utiliser un embout individuel, et à usage unique, s’avère donc indispensable.

Le narguilé, malgré l’engouement qu’il continue de susciter, déserte la rue – en Tunisie, pour l’image du pays, il est désormais interdit de fumer la chicha en public. Désormais, il s’agit d’un objet quelconque, et qui sert à fumer chez soi.

Bien-être