Antioxydant bienfaits

Antioxydant bienfaits

Contre le vieillissement de l’organisme, il existe des plantes, des épices et des aliments qui ont de grandes propriétés antioxydants.
Les aliments et les plantes peuvent agir de deux façons. Soit ils sont eux-mêmes riches en antioxydants, soit ils aident notre organisme à fabriquer ses propres  antioxydants.
Les antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres, des molécules qui accélèrent le vieillissement des cellules. Les mettre régulièrement au menu est une excellente façon de lutter contre le vieillissement.

Nos besoins en antioxydants, dans l’état actuel des connaissances, ne sont pas établis précisément. Pour les scientifiques, une chose est sûre : une alimentation équilibrée, riche en produits frais, évite les carences et fait bouclier. Les recommandations habituelles sont  de consommer deux fruits par jour et  deux à trois portions de légumes. Du poisson, de préférence gras (saumon, sardine, thon), trois fois par semaine, de la viande trois à quatre fois par semaine et préférer les huiles végétales d’olive et  de colza.

Antioxydant Bienfaits Source
Vitamine C C’est l’antioxydant le plus connu et le plus efficace. Elle permet de réduire la consommation d’oxygène pour un même effort ce qui prouve que le stress oxydatif de tout l’organisme est diminué. La vitamine C agit également contre les maladies cardiovasculaires : elle détend les vaisseaux sanguins, et fait diminuer le taux de cholestérol. Abricot, kiwi, orange, citron, pamplemousse rose, choux, chou rouge, vert, chou fleur, chou frisé, chou de Bruxelles, Brocoli, persil, cresson.
Vitamine E Il existe une corrélation directe entre un faible taux de vitamine E dans le sang et la mortalité coronarienne. Huile de germe de blé, de noisette, de tournesol, de carthame, de colza, brocoli, épinard, avocat, crustacés, fruits et graines oléagineux : Amandes, tournesol, noisettes, pignons de pin, graines de lin (à moudre comme le poivre)
Mais aussi le foie, le rognon (Le foie est très riche en de nombreuses vitamines, il faut en manger disons 2 à 3 fois par mois.)
Et pour finir les produits de la mer: thon rouge et anguille.
Sans oublier le jaune d’œuf.
Provitamine A (Bêta carotène) précurseur de la vitamine A dans les fruits et légumes De bêta carotène : carotte, abricot, poivrons – tomates, maïs, brocolis.
D’alpha carotène : citrouille, mangue, melon.
De vitamines A : les foies d’animaux (veau, génisse, agneau), les huiles de foie de poisson, le thon rouge, le beurre, les fromages, l’œuf.
Et déjà riche en vitamine C dont encore plus précieux :
chou vert frisé, brocoli, épinards, courge, persil, salades, mâche, cresson, bettes.
Zinc Présent dans plus de deux cents réactions chimiques, il agit sur la croissance, la respiration, les systèmes endocrinien et immunitaire, l’inflammation, la cicatrisation, la reproduction. Le zinc aurait aussi une action préventive contre certains cancers (œsophage, bronches, prostate). A l’inverse, un excès de zinc semble augmenter la fréquence des cancers du sein et du côlon.
  • huître, viande (surtout le bœuf),
  • pain complet, germe de blé,
  • soja, haricot blanc, lentille.
Sélénium C’est le plus antioxydant des oligoéléments. Il protège et stimule le système immunitaire, neutralise les toxines, aide à éliminer les métaux lourds (plomb, mercure) et à fluidifier le sang, favorise la fabrication des spermatozoïdes et prévient le vieillissement. Associé à la vitamine E, il réduit l’oxydation des graisses, à l’origine des problèmes cardio-vasculaires. Son absorption est favorisée par les vitamines A, C et E dont il potentialise l’activité.
  • Graines et fruits oléagineux: noix du Brésil
  • Abats: rognons, foie
  • Produits de la mer: moules, huîtres, calamar, langouste, palourdes, thon, maquereau, morue, saumon, hareng, anchois, sole, perche, oeufs de poissons
  • Céréales complètes: farine de blé intégrale, son de blé…

 

Polyphénols Ni vitamines ni oligoéléments, les polyphénols sont des microconstituants végétaux, dotés d’un fort pouvoir antioxydant. Vu l’extrême diversité du monde végétal, les polyphénols (parmi lesquels on trouve les flavonoïdes et les isoflavones) se comptent par milliers et leur mode d’action reste encore mystérieux. Non seulement ils protègent les vitamines antioxydantes, comme la plupart des microconstituants végétaux, mais ils semblent avoir également une action préventive contre les cancers et les maladies cardio-vasculaires. Très étudiés, les flavonoïdes, variété de polyphénols que l’on trouve essentiellement dans le thé, et aussi, mais dans une moindre mesure, dans les légumes verts et les fruits rouges, luttent contre l’agrégation des plaquettes sanguines.

En inhibant l’oxydation du “mauvais” cholestérol, ils protègent nos artères. Quant aux isoflavones, présents dans le soja, ils réduiraient l’agrégation plaquettaire et auraient une action œstrogénique, particulièrement intéressante pour la femme ménopausée.

  • Fruits: Baies, pomme, fraise, raisin, abricot, cerise, figue… (surtout dans la peau)
  • Légumes: oignons, artichaut, choux, céleri…
  • Boissons: thé (surtout vert), café, chocolat, vin rouge
  • Et aussi: noix, soja

 

Alimentation