Conseils d’hygiène pour moins transpirer

Conseils d’hygiène pour moins transpirer

Suer est un phénomène naturel qui permet à l’organisme de réguler sa température, mais aussi d’éliminer les toxines. L’augmentation de la température, l’émotion et l’exercice accentuent toutefois la transpiration qui peut alors s’accompagner de quelques désagréments comme les auréoles sous les bras et les mauvaises odeurs. Des fois, elle est excessive et affecte la qualité de vie. Quelques règles d’hygiène et astuces permettent de limiter la transpiration et de prévenir les différents désagréments.

Se doucher dans les règles de l’art

Pour moins transpirer et éviter les mauvaises odeurs :

– Prenez une douche ou un bain au moins une fois par jour et surtout après avoir bien sué durant le sport.

– N’agressez pas la peau et évitez alors de vous laver avec de l’eau trop chaude et les produits lavant contenant du savon. Préférez un soin lavant au pH neutre ou aux propriétés antiseptiques, mais légèrement, pour favoriser l’élimination des bactéries responsables des mauvaises odeurs. Un savon surgras aussi nettoie efficacement la peau, mais en douceur. Vous pouvez d’ailleurs fabriquer votre propre savon en vous inscrivant à un atelier de savonnerie.

– Épilez-vous régulièrement. Les poils favorisent la prolifération des bactéries. Par contre, évitez d’appliquer un déodorant et autre produit du même genre sur une peau épilée.

– Séchez correctement toutes les parties de votre corps surtout les aisselles et les pieds avec une serviette propre. Les bactéries apprécient l’humidité et alors gare aux mauvaises odeurs.

Déodorant, antitranspirant et détranspirant, quel produit choisir ?

Le déodorant comme le suggère son nom, masque simplement les odeurs. Son utilisation est indiquée si la transpiration est faible au quotidien. Son application peut être renouvelée au cours de la journée.

En cas de transpiration modérée, un antitranspirant à l’instar des déodorants sur pharmammouth.com par exemple est plus indiqué. Généralement à base de sel d’aluminium, il réduit la transpiration pour quelques heures. Le détranspirant est la solution à adopter en cas d’hyperhidrose, une transpiration excessive. Grâce au sel d’aluminium en solution alcoolique, il indique à la glande sudoripare d’arrêter la production de sueur pendant quelques jours.

Bien qu’il puisse être tentant de recourir à l’antitranspirant et au détranspirant tous les jours pour limiter les désagréments de la transpiration, les dermatologues recommandent leur utilisation seulement 2 à 3 fois par semaine sur une peau propre, sèche et saine et la nuit pour un résultat optimal. En complément, en journée, utilisez un déodorant classique.

Quelques conseils pour limiter la transpiration

En plus d’une bonne hygiène, il est possible de réduire la transpiration. Pour ce faire :

– Privilégiez les vêtements amples en fibres naturelles comme le lin et le coton. Ils favorisent la respiration cutanée à l’opposé des vêtements synthétiques. Ces habits étouffent la peau et renforcent la sensation de la chaleur et donc augmentent la transpiration.

– Préférez les chaussures en cuir et bien ajustées, pas trop serrées, aux modèles en matière plastique.

– Changez de chaussette au moins une fois par jour. En cas de transpiration importante, gardez sur vous une chaussette de rechange. Comme pour les vêtements, des chaussettes en coton ou lin sont plus indiquées que celles en nylon.

– Limitez la consommation d’excitants comme le café, le thé, le tabac et l’alcool, mais aussi d’épices. Ils favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins et stimulent la sécrétion de sueur.

 

Bien-être